Flêche haut Aspicio



Assurance vie en ligne 2018: on vous dit tout

Ouvrir une assurance vie en ligne en 2018, est-ce toujours un contrat intéressant ? Retour sur les réformes Macron, Sapin 2, la fiscalité, les rachats et la succession



NOTRE SÉLECTION
Assurance vie 2018



img01

Fonds euros : Sécurité Pierre Euro

Rendement Net fonds euros : 3,40%

Assureur : Suravenir

Modes de gestion : Libre

Nombres UC disponibles : 200 environ

Frais d'entrée ** : 4,75%

Frais fonds euros : 0,80%

Frais UC : 0,95%

Frais arbitrages : 0,80%

Minimum souscription : 10 000 €

Spécificité : Fonds euro immobilier



Plaquette Souscription

img02

Fonds euros : Sécurité Target Euro

Rendement Net fonds euros : 4,05%

Assureur : Oradéa Vie / Sogecap

Modes de gestion : Libre

Nombres UC disponibles : 250 environ

Frais d'entrée ** : 4,75%

Frais fonds euros : 0,80%

Frais UC : 0,98%

Frais arbitrages : 1%

Minimum souscription : 10 000 €

Spécificité : Fonds euro moteur

de performance


Plaquette Souscription
img03

Rendement Net fonds euros : 1,45%

Assureur : Oradéa Vie

Modes de gestion : 2 modes : sécuritaire,

mandat ETF

Nombres UC disponibles : 60 environ

Frais d'entrée : 0%

Frais fonds euros : 0,80%

Frais UC : 0,60%

Frais arbitrages : 0

Minimum souscription : 0

Spécificité : Sélection de tracker,

contrat 100% digital


Plaquette Souscription
img03

Fonds euros : Swiss Life

Rendement Net fonds euros : 1,80%

Assureur : Swiss Life

Modes de gestion : 3 modes : clé en main, sur mesure, libre

Nombres UC disponibles :

0 environ

Frais d'entrée ** : 4,75%

Frais fonds euros : 0,65%

Frais UC : 0,96%

Frais arbitrages : 0,2% + 30€

Minimum souscription : 3 000 €

Spécificité : 0 fonds, OPCI et SCPI


Plaquette Souscription
img03

Fonds euros : Swiss Life

Rendement Net fonds euros : 1,80%

Assureur : Swiss Life

Modes de gestion : 2 modes : libre, pilotage retraite

Nombres UC disponibles : 550 environ

Frais d'entrée **: 4,75%

Frais fonds euros : 0,65%

Frais UC : 0,96%

Frais arbitrages : 0,2% + 30€

Minimum souscription : 1 200€

Spécificité : Fait pour se consituer un complément retraite



Plaquette Souscription
img03

Fonds euros : Sécurité en euros

Rendement Net fonds euros : 1,50%

Assureur : Oradéa vie

Modes de gestion : 2 modes : libre, pilotée

Nombres UC disponibles : 70 trackers

Frais d'entrée ** : 1,90%

Frais fonds euros : VFG :
Libre 0,75%, Pilotée 1%"

Frais UC : VFG : Libre 1%, Pilotée 0,95%

Frais arbitrages : VFG : Libre 0,50%, Pilotée Gratuit

Minimum souscription : VFG : 1 200€ , 10 000€ en gestion pilotée

Spécificité : Sélection de tracker


Plaquette Souscription
img03

Fonds euros : Sécurité en euros

Rendement Net fonds euros : 1,50%

Assureur : Oradéa Vie

Modes de gestion : Libre

Nombres UC disponibles : 420 environ

Frais d'entrée ** : 5,00%

Frais fonds euros : 1%

Frais UC : 1%

Frais arbitrages : 0,50%

Minimum souscription :

Spécificité :
SCPI à prix décotées et des centaines de fonds


Plaquette Souscription
img01

Fonds euros : Euro ingénierie

Rendement Net fonds euros : 2%

Assureur : Génération vie

Modes de gestion :

2 modes : libre, conseillée en ligne

Nombres UC disponibles :

Frais d'entrée **: 4,75%

Frais fonds euros : 1%

Frais UC : 1%

Frais arbitrages : 0,65%

Minimum souscription :

VFG : libre 30 000€, conseillée en ligne 50 000€"

Spécificité : Pas de fiscalité



Plaquette Souscription
img01

Rendement Net fonds euros : 1,90%

Assureur : Générali

Modes de gestion :

3 modes : libre, conseillée en ligne VIP

Nombres UC disponibles :

Frais d'entrée ** : 4,75%

Frais fonds euros : 0,96%

Frais UC :

VFG: libre 0,96%, conseillée en ligne 1%, VIP 1%"

Frais arbitrages : 0,65%

Minimum souscription :

VFG : libre 7 500€, conseillée en ligne 50 000€

Spécificité : Option revenus

garantis à vie


Plaquette Souscription
img01

Rendement Net fonds euros : 2,40%

Assureur : Allianz

Modes de gestion : Libre

Nombres UC disponibles :

Frais d'entrée ** : 4,75%

Frais fonds euros : 0,96%

Frais UC : 0,96%

Frais arbitrages : 0,65%

Minimum souscription : 100 000€

Spécificité : Contrat bloqué :

Immobilier hors IFI





Plaquette Souscription

*VFG : Variable en fonction de la gestion


** Frais d'entrée : nous consulter


NOS
CHIFFRES






L'ESSENTIEL

Points fort
      • Transmission du patrimoine hors imposition 
      • Disponibilité de votre argent
      • Construire un capital
      • Fiscalité avantageuse après 8 ans
      • Ouvrir une Assurance vie en ligne, rendement intéressant



LES CONDITIONS

Conditions
      • Avoir la capacité juridique de souscrire un contrat 
      • Limites d'âges imposées pour l'assureur à respecter
      • Versement de primes à respecter
      • Désigner vos bénéficiaires du contrat assurance vie en ligne
      • Souscription de contrat multisupport (Fond euros/ Unités de comptes)
       
       


SALON INVESTISSIMO

La presse en parle

logo presse







Assurance vie en ligne 2018: on vous dit tout

Pourquoi ouvrir un contrat d'Assurance vie en ligne ? Connaître les raisons du placement préférés des français.



Tout d'abord un chiffre, l'encours d'Assurance vie en ligne en France a atteint en France au 31 mai 2016 (source: Association Française de l'Assurance) : 1.600 milliards d'euros.

 

Pourquoi un tel engouement pour le contrat d'Assurance vie en ligne ?



Ce n'est plus le placement miracle des années passées mais le contrat d'Assurance vie en ligne permet de :

- Constuire un capital,
- Financer sa retraite,
- Transmettre une partie de son patrimoine sans impôt,
- Le rendement est supérieur par rapport aux livrets d'épargne,
- L'argent reste disponible


Il faut savoir que le principal levier pour gagner de l'argent c'est le temps, or plus vous mettez de temps à placer votre argent, moins ce levier sera important.


Donc si vous avez des liquidités, il ne faut pas décaler le moment d'investir dans un contrat d'Assurance vie en ligne afin de bénéficier de ce placement et de sa fiscalité avantageuse.


Ouvrir un contrat Assurance vie en ligne c'est avoir accès à une enveloppe fiscale avec de multiples avantages



Fiscalité de l'assurance vie : versements, rachats et impôts

La fiscalité de l'assurance vie a connu un très gros boulversement lors de la loi de finances et loi de financement de la sécurité sociale 2018.

Ainsi, afin d'éviter tout effet rétroactif, le gouvernement a décidé que la nouvelle fiscalité de l'assurance vie s'appliquera non pas au 1er Janvier, mais bel et bien sur les primes versées à compter du 27 Septembre 2017.

Vous avez sans doute entendu parler de la "fameuse" taxation des 30% en cas de rachat et du barème seuil des 150K€ de versement...

 

Entre impôts et hausse des prélèvements sociaux, on vous explique tout sur la nouvelle fiscalité.

 

Il y a plusieurs critères à prendre en compte pour comprendre le boulversement au quel doivent se préparer les compagnies d'assurance:

- augmentatation de la CSG/CRDS au taux de 17,2%;

- création d'un PFO: prélèvement forfaitaire obligatoire (obligatoire ne veut pas dire libératoire);

- création d'un PFU : Prélèvement Forfaitaire Unique au taux de 12,8%.

 

La taxation de l'assurance vie sera donc, pour tous les contrats inférieurs à 8 ans (ouverts à compter du 27/09/17), égale à 30% maximum (PFU de 12,8%+ CSG/CRDS de 17,2%), contre 52,20% avant...

 

Voici un tableau récapitlatif qui reprend l'ensemble des conditions de versements, rachats et impôts sur l'ensemble des contrats.

 

En savoir plus sur la fiscalité de l'assurance vie

 tableau fiscalité assurance vie




Assurance vie succession : Décès et bénéficiaire

L'un des principes et intérêt majeur de l'assurance vie, outre sa fiscalité et sa souplesse, est l'avantage que procure ce contrat au regard des droits de succession.

 

Lorsqu'un souscripteur décide d'ouvrir un contrat d'assurance vie, il va obligatoirement choisir un bénéficiaire. Ce bénéficiaire sera, soit choisi selon une clause type de l'assureur, soit désigné directement par le souscripteur.

 

Il est important de rappeler que le contrat d'assurance vie ne se transmet pas : au décès de l'assuré le contrat se dénoue.

 

Ainsi, les sommes se trouvant sur le contrat, primes versées + intérêts, seront "sorties" de la succession pour être soumises à un barème particulier:

  • Pour tous les versements ayant eu lieu avec les 70 ans de l'assuré :exonération de droits jusqu'à 152 500€ (pour le montant du contrat :primes + intérêts). Ce montant s'entend par couple assuré-bénéficiaire. Si vous avez souscrit seul à un contrat pour vos deux enfants, le montant total que vous pourrez transmettre sans droit sera donc de 2x152 500€;
  •  pour tous les versements ayant eu lieu après les 70 ans de l'assuré, l'exonération sera de 30 500€ tous contrats confondus et tous bénéficiaires confondus. En revanche, ce montant ne concerne les primes versées.

Si vous versez 30 000€ à 71 ans, et que le contrat vaut 50 000€ au moment de votre décès, c'est bien 50 000€ que vous transmettrez. Les 50 000€ ne seront pas taxés car les primes versées sont inférieures à 30 500€.

 

Attention donc de bien maitriser la fiscalité successorale de l'assurance vie avant de désigner votre bénéficiaire. Nous vous conseillons et guidons pas à pas dans vos démarches.

 

Pour tout savoir en détail sur la fiscalité de la succession du contrat d'assuranc vie cliquez-ici.




Frais assurance vie

Si vous êtes intéressé par une assurance vie en ligne, c'est sans doute que vous rechercher un contrat avec les frais les plus réduits possible.

 

Concernant l'assurance vie, il y a différents frais qui seront prélevés:

 

  • les frais d'entrée : droits payables une seule et unique fois au moment de la souscription;
  • les frais sur versements : frais prélevés à chaque versement. Pour les contrats en ligne, vous n'aurez pas de frais de versement à supporter;
  • les frais de gestion du fonds euros : frais payables annuellement. La performance annoncée du fonds euros est généralement nette de frais (une fois prélevés);
  • les frais de gestion des unités de comptes, ou UC. Ces frais sont également payables chaque année. Ils sont souvent différents en fonction des unités de comptes et des sociétés de gestion;
  • les frais d'arbitrage. Ces frais sont prélèves à chaque fois que vous faites une modification dans l'allocation de votre contrat. En d'autre terme dès que vous sécurisez les plus values par exemple ou que vous investissez sur les différentes unités de compte.

 

Concernant  la succession, il s'agit de droits payables directement à l'admnisatration fiscale et non de frais à proprement parler.

Si vous êtes intéressés pour savoir quelle est la meilleure assurance vie en ligne sans frais, nous vous conseillons dans votre choix.

Nous avons sélectionné différents contrats qui permettent de répondre à un majorité d'objectifs avec des frais réduits.




Loi Sapin 2 assurance vie

La loi Sapin 2 a fait couler beaucoup d'encre. Si bon nombre de personnes ont crié au scandale, voir à l'abus de pouvoir pur et simple, il est important de revenir sur les dispositions de cette loi, et notamment celles de l'Article 21 Bis.

 

Dans son Article 21 Bis, la loi Sapin, vise directement les contrats d'assurance vie et les fonds investis par les épargnants.

 

Il est très clairement stipuler que, sur décision du Haut Conseil de Stabilité Financière, les retraits des contrats d'assurance vie pourront être gelés pour une période de 6 mois maximum.

De plus, le Haut Conseil de Stabilité Financière, aura la possibilité de regler directement le rendement des différents contrats d'assurance vie.

 

Cette décision ne serait prise qu'en cas de de crise financière grave remettant directement en cause la sécurité et stabilité des institutions financières de notre pays. C'est donc une mesure qui vise à garantir qu'il n'y aura pas de retrait massif en cas de mouvement de panique.

Il est important de noter que, c'est réellement dans un intérêt de protection des épargnants que cet article a été validé, bien plus que dans l'optique d'une "confiscation".

 

De plus, nous vos rappelons que l'ACPR, Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution, disposait déjà de la possibilité de bloquer les avoirs des épargnants de manière temporaire. Il n'y a donc rien de bien nouveau dans cette disposition de la loi Sapin 2.

 

En tout état de cause, Sapin 2 ne remet pas en cause les fondements et l'intérêt de posséder une assurance vie, bien en contraite : il vient ainsi renforcer la protection de chaque dépositaire.

 




Assurance vie Macron : le contrat attaqué ou modernisé ?

Elle était annoncée comme une mesure phare de son quinquennat : la refonte de la fiscalité.

 

Macron, l'a dit, Macron l'a fait ! Mais quoi ?

L'un des premiers concernés sur la refonte de la fiscalité est le contrat d'assurance vie.

 

En effet, avec la hausse de la CSG/CRDS qui est désormais de 17,2% et l'instauration d'une Flat Tax, beaucoup se demande si le nouveau Président ne vient pas de torde le cou à l'assurance vie.

 

Placement préféré des français, il en faut sans doute un peu plus pour remettre en cause la légitimité d'un tel contrat. Quand on y regarde de plus près, on s'apperçoit que la "fameuse" Flat Tax de 30% n'est finalement pas si abominable que ça!

Déjà parce qu'elle concerne les contrats de plus de 150K€. Mais aussi parce qu'elle est comparée aux contrats de plus de 8 ans, et que cela n'engendre une hausse "que" de 5,3% sur les intérêts seulement. Cette Flat Tax se transforme en baisse en comparaison avec la fiscalité aux contrats de moins de 8 ans un allègement de la fiscalité pouvant aller jusqu'à 22,2% pour les contrats de moins de 4 ans.

 

Il est également essentiel de rappeler que la réforme fiscale de Macron ne modifie en rien les avantages successoraux octroyés par l'ouverture et la détention de contrats d'assurance vie, et que ce contrat conserve sa souplesse et facilité de gestion.

 

Bien loin d'enterrer l'assurance vie, Macron a donc remis sur le devant de la scène un contrat, déjà largement plébicité par bon nombre d'épargnants.




Meilleure assurance vie en ligne : Stop au comparatif des fonds euros !

On entend de plus en plus parler de contrat digitaux et d'assurance vie en ligne, totalement dématérialisée.

 

Avec cette nouvelle tendance, il est de normal de voir fleurir tout un tas de comparateurs et de simulateurs sur internet. Mais qu'y a t-il vraiment dans ces comparatifs d'assurance vie en ligne ?

 

STOP : ARRETEZ DE LES REGARDEZ ! Pourquoi ? on vous explique

  1. Déjà parce que les comparatifs vont analyser et comparer des frais d'entrée : vous ne paierez pas de frais d'entrée sur les contrats en ligne !
  2. Parce que les fonds euros sont presque tous identiques ! Chaque plateforme y va de son assurance vie, mais elle est developpée en marque blanche ! en réalité, il n'y a donc que très peu de fonds euros sur le marché : Oradéa, Suravenir, Spirica, Générali, Allianz pour les principaux. Et c'est tout !! Alors inutile de chercher LA perle rare, avec LE fonds euros qui surpassera tous les autres. Regardez chez votre voisin, vous devriez avoir le même !
  3. On compare des frais d'arbitrage mais 90% des clients n'arbitrent pas et ne savent même pas ce que cela signifie !
  4. AUCUN comparateur ne va comparer une allocation type ou une gestionnaire, alors que c'est justement là la vraie plus value. Vous ne dormirez pas mieux avec un contrat qui vous rapporte 0,02% de mieux et que vous aurez mis des heures, voir des jours, à choisir.

 

En Revanche, avec un bon gesitonnaire, qui vous donne de bons conseils au regard de votre profil investisseur, vous risquez de faire beaucoup plus... et ce serait juste CE critère à comparer si on vraiment choisir judicieusement son contrat d'assurance vie.

 

 




Rendement moyen assurance vie 2017: taux des fonds euros

Beaucoup d'épargnants ont investi leur épargne dans un contrat d'assurance vie "sécurisé" c'est à dire placée sur les fonds euros.

S'ils peuvent dormir tranquille, il est vrai que chaque année, ils reçoivent une nouvelle peu alléchante : le taux de revalorisation de leur épargne avec le rendement net de leur fonds euros.

 

Le fonds euros, est principalement composé d'obligations d'Etat de pays Européens. Avec la baisse constante des taux ces dernières années, nul doute que ces taux  ont baissés, et que par ricochet, le rendement de l'assurance vie en fonds euros également.

En 2017, en moyenne, le taux du fonds euros de l'assurance vie est de 1,8%.

Si, en tant que coach patrimonial et financier, nous ne trouvons que très peu d'intérêt au fonds euros préféront privilégier une épargne réfléchie avec une gestion active, nous avons tout de même fait le choix de cocher dans notre sélection, les deux "stars" des fonds euros:

  • fonds euros TARGET + de Primonial
  • fonds euros SERENIPIERRE de Primonial

Si nous les avons choisi et sélectionné, c'est qu'ils présentent, pour nous, une réflexion intéressante : les fonds euros "classiques" n'ont plus d'intérêt, mais en revanche, on peut trouver une façon de les moderniser et les diversifier tout en sécurisant le capital.

 

Félicitations donc à Primonial pour cette belle entrée en matière et joli coup de balai dans l'antre poussièreuse des compagnies d'assurance.




Transfert assurance vie

Vous avez sans peu être ouvert un contrat d'assurance vie dans une banque ou compagnie d'assurance il y a très longtemps et n'en n'êtes plus satisfait.

Peu être que vos parents vous ont ouvert un contrat il y a très longtemps et que vous n'avez aucune gestion, aucun conseil.

Si vous vous demandez s'il est possible de transférer votre contrat d'assurance vie, c'est dans tous les cas parce que vous n'êtes pas satisfait.

 

La première (mauvaise) nouvelle, c'est qu'un contrat d'assurance vie ne se transfère pas. Pour changer de gestionnaire, de banque, de compagnie d'assurance, vous devrez obligatoirement clôturer votre contrat en effectuant un rachat total et en ouvrir un autre dans l'établissement de votre choix.

 

La deuxième (bonne cette fois-ci) nouvelle, est que lorsque vous clôturer votre contrat, vous n'êtes imposable que sur les intérêts et donc pas sur la majeure partie de votre contrat. Si votre contrat est ancien, plus de 8 ans, vous pourrez, en plus, bénéficier d'une exonération de 4 600€ pour une personne seule et 9 200€ pour un couple, d'intérêts non taxables.

 

La troisième (bonne) nouvelle, c'est que si vous souscrivez contrat en ligne, vous ne paierez pas de frais d'entrée et donc ne perdrez pas d'argent.

 

La quatrième (bonne encore une fois) nouvelle, c'est que si vous décidez de changer, c'est forcément que vous cherchez à avoir mieux, et qu'avec les contrats actuels, il y a de très fortes chances pour que votre contrat vous rapporte plus et que les frais supportés au moment de votre rachat, soient totalement effacés et ne deumeurent qu'un lointain souvenir.